mardi 1 mai 2012

Tropa Tornals et Zoolians, Médiévales 2012 à Notre-Dame de Londres (34), juste génial!

On a prié, on a dansé nus en rond autour d’un cercle de feu en récitant des incantations et on a pu aller voir notre spectacle. Hier soir, nous devions aller à Notre-Dame de Londres pour voir un spectacle, gratuit, lors des Médiévales, dans la cour du château.
Arrivés un peu avant, on a bavardé avec les deux ou trois exposants qui étaient là, on a bu de l’hypocras (encore… mais cette fois-ci c’était du rouge) et on a attendu que tout cela commence. Le spectacle était génial, mis à part quelques irrespectueux qui ont jugé bon de parler à haute voix tout le temps de la représentation, le spectacle était magique.


Je n’ai pas parlé hier de la Tropa Tornals, je vais le faire rapidement maintenant. La Tropa Tornals est une troupe de gentils troubadours, pleins d’humour, qui partagent avec joie et avec nous, musique et spectacle de jonglerie. Les « revenants » m’on donné fichtrement envie d’y revenir et la preuve, hier soir, après les avoirs écoutés aux Matelles, nous sommes allés à Notre-Dame de Londres. Donc je n’ai qu’une chose à dire, si vous avez l’occasion d’aller les voir n’hésitez pas, vous vous amuserez autant que ce qu’il semble le faire eux, une mise en garde ceci dit, leurs sourires sont contagieux et les « morositeurs » et « tireurs de tronchitude » de service, passez votre chemin.


C’était au tour des Zoolians de faire leur « chaud », de la lumière, du feu et des flammes, malgré quelques gouttelettes qui se sont invitées, ça ne sentait pas le pétard mouillé tout ça. Et si on ne pouvait que déplorer l’absence d’une scène ou d’une estrade pour ne pas perdre une miette de la scénographie qui savait gérer son espace, je suis retombée en enfance le temps du spectacle « Origine » qu’ils nous proposaient. Tout s’est bien passé, leurs costumes à la « heroic fantasy » et leurs cheveux n’on pas pris feu (je crois qu’ils sont nés ignifugés d’ailleurs, nos poils se hérissaient quand on les voyait passer la flamme sur leurs bras… et ça sentait même pas le cochon grillé) et personne a fait pipi au lit (on le sait tous, quand on jour avec le feu on fait pipi au lit, en tout cas c’est ce que ma maman me disait pour pas que je m’amuse avec…). Je vous conseillerais donc là encore d’aller les voir si vous le pouvez, pour ma part je n’hésiterais pas une seule seconde.


On a donc passé une soirée géniale encore une fois et lorsque le cœur m’en dira, peut-être que je parlerais du spectacle et des arts à l’époque médiévale, un sacré morceau de blabla là encore. Pour l’heure je dois lâcher mon ordinateur, mon chien me réclame désespérément une promenade, je lui mets donc sa laisse et on va faire un petit tour.
Enregistrer un commentaire