lundi 28 janvier 2013

Images et textes, pratiques de lecture de la BD et autres...

Bonjour tout le monde!

Cette nuit, comme souvent, j'étais dans mon lit en train de pester intérieurement contre une insomnie qui m'obligeait à converser avec mes Moi-Même et je commençais à franchement plus me supporter. J'ai donc décidé de mettre de côté l'idée que le sommeil arriverait bien à un moment donné et qu'il me suffisait d'attendre (le sommeil chez moi, c'est comme la SNCF mais en pire, toujours en retard et même pas sûr que ça vienne...) et j'ai joué à la ploum-ploum la lecture d'un livre (m'obligeant à descendre dans le froid à mon bureau puisque j'ai judicieusement rangé comme il faut ma maison et donc la chambre ce week-end) ou jouer la feignasse et me contenter de télécharger quelque chose sur mon téléphone (soit dit en passant, je kiffe mon Galaxy Note!)
J'ai téléchargé il y a peu l'application sur Google Play de AVE Comics (qui est franchement pas mal au passage, je vous la conseille) et me suis donc mise en quête d'une BD qui ne soit pas payante (Ben oui! Ma carte bleue était elle aussi rangée dans le froid du bureau!). Je me suis lancée dans la lecture de Chaos Team (bien sympa d'ailleurs, j'en parlerais sûrement plus tard ici) et j'ai choisi le mode "Lecture animée".
Le principe est simple, pour éviter de télécharger toutes les données, la BD se lit un peu comme un diaporama, les images défilent à une vitesse correcte, les vignettes s'affichent les unes après les autres de sorte qu'on puisse apprécier le dessin et un zoom automatique s'effectue sur les phylactères et nous laisse ensuite apprécier la planche en entier. C'est à ce moment là que je me suis rendue compte que j'étais gênée par quelque chose et c'est au bout de quelques vignettes que j'ai compris d'où venait le problème. Je n'aime pas beaucoup l'ordre dans lequel on me propose de regarder et lire les choses.
Quand j'ai un roman graphique entre les mains, j'aime d'abord lire les textes et ensuite m'arrêter longuement sur l'iconographie (d'ailleurs, ce serait sympa qu'on puisse régler le temps d'affichage histoire que ceux qui, comme moi, aiment s'attarder puissent le faire sans que cela oblige les pressés à zapper sur le bouton avancer systématiquement). Autant dire que le déroulement de la lecture animée m'a un peu dérangée...
Je me suis alors demandé comment les autres fonctionnaient. Est-ce que je ne suis pas normale et ma pratique de lecture est dévoyée, ou d'autres sont-ils dans le même cas que moi? Qui lit les textes en premiers, qui se focalise d'abord sur l'image, et même dans quel ordre vous abordez, vous qui êtes sûrement aussi fous que moi (ou pas...) les BD avec l'organisation des planches, les phylactères, le dessin ?
Lorsque j'ai arrêté de lire, l'écran lumineux c'est pas top-top pour trouver le sommeil, mes angoisses ont commencés et un nouveau sujet d'insomnie a pointé le bout de son nez...
Ben oui, je suis capable de pas fermer l'oeil à cause d'une poule qui traverse la route, vous pensez bien que ce genre d'interrogations va réveiller le Moi le plus problématique dans ma tête, "Miss Parano" qui se pose toujours la même question, "suis-je folle?".
S'en est donc suivi une foule d'interrogation. Est-ce que les pratiques de lectures de textes iconographiés en général (les BD mais aussi les illustrations ou les blasons par exemple, avec une engueulade en TD de littérature qui me revient en tête, faudra que je vous raconte un jour, la magie de la remembrance...) révèlent quelque chose à propos de ce que l'on recherche dans le texte et l'image et sur la hiérarchisation des valeurs du texte et de l'image chez chacun?
Est-ce le même processus qui interviendrait lorsqu'on est face à une première de couverture?

Bref, encore et toujours tiraillée entre le texte et l'image comme lorsque je poursuivais ma licence d'Histoire de l'Art en même temps que ma licence de Lettres Modernes, certains questionnements reviennent obsessionnellement depuis plusieurs années déjà!

Donc, quelles sont vos pratiques et vos idées à vous?
Enregistrer un commentaire